Via Alpina : Traverser la Suisse à pied

Via Alpina : Traverser la Suisse à pied : Logo

Le 5 août 2020, nous avons décidé de nous lancer dans une sacrée aventure, celle de traverser la Suisse à pied en suivant la Via Alpina, de Sargans à Montreux et ce majoritairement en bivouac! Voir chaque jours des paysages aussi sublimes les uns que les autres : montagnes à perte de vue, lacs à la couleur émeraude, villages de montagnes… Nous avons décidé de tout t’expliquer de A à Z, pour te donner envie, à toi aussi, de te lancer dans cette aventure qui crois moi, sera mémorable!

QU’EST-CE QUE LA VIA ALPINA?

fleche
  • La Via Alpina est un réseau de randonnée alpine longue-distance qui relie Trieste à Monaco, et qui propose cinq itinéraires sur l'ensemble des huit pays alpins : la Slovénie, l'Italie, l'Autriche, l'Allemagne, le Liechtenstein, la Suisse, la France et Monaco. Ici, nous parlerons de l’itinéraire vert qui traverse la Suisse par les Alpes en 20 étapes. Cette randonnée démarre à Vaduz, la capitale du Liechtenstein et s'achève à Montreux, porte du Lac Léman. Au total : 390 km, 23 9000 mètres de dénivelés positif, 14 cols alpins mais aussi une faune et une flore très riches et variées qui sauront te motiver à mener à bien cette magnifique randonnée.
Via Alpina : Traverser la Suisse à pied : Carte
Carte de la Via Alpina Suisse

NOTRE PROJET

fleche
  • Depuis plusieurs années, un projet qui peut sembler fou pour certains, germait dans un coin de nos têtes : traverser un pays à la seule force de nos jambes, pour le découvrir d’une toute autre façon et ainsi repousser nos limites. Pas de bus, pas de voiture, pas de train, rien que nos gambettes. Nous avons commencé le 10 août 2020 le tracé de la Via Alpina, pour parcourir 360 km (nous avons esquivé la première étape, nous avons directement commencé à Sargans, à la frontière Suisse), gravir 14 cols et 23900 mètres de dénivelés, le tout en 27 jours! On s’attaquait à un gros morceau pour des sportifs du dimanche! Ce fût notre tout premier voyage éco-responsable qui respecte notre belle planète car nous avons ramassé le long de ce périple tous les déchets que nous avons croisé, quitte à nous rajouter du poids à nos lourds (très lourds) backpacks! Nous souhaitons susciter l’envie à toute personne qui nous suivra de marcher, découvrir un pays autrement, d’un nouvel œil, mais aussi de ramasser chaque déchet qu’elle pourra croiser sur son chemin, ce petit geste qui signifie tant. Montrer que chacun d’entre nous est capable d’accomplir de tel projet si l’envie est suffisamment présente.
AVANT LE DÉPART
  • 2 Salles - 2 Ambiances

    Robin était très motivé, il faisait beaucoup de sport, s'entraînait tous les jours, tout en m'invitant à en faire avec lui (un peu inquiet de me voir les doigts de pied en éventail), faisait des tests pour savoir si tout allait rentrer dans nos backpack, se renseignait sur à peu près tout! Tu l’as compris, Robin était celui qui essayait de motiver notre duo pour ne pas qu’on échoue une fois sur place. Via Alpina : Traverser la Suisse à pied : Robin dessin Via Alpina : Traverser la Suisse à pied : Chloe dessinPour ma part, je n’étais absolument pas inquiète pour cette aventure. Robin avait beau me répéter que ça allait être dur, ça avait pas l’air de me bousculer. J’étais persuadée que ça allait bien se passer, je savais que ça allait être dur au fond de moi, c’est sûr, mais je comptais sur mon mental pour y arriver! Je voulais être fière de moi et pour ça je serais allée jusqu’au bout!
    Via Alpina : Traverser la Suisse à pied : DessinRobin

    Robin était très motivé, il faisait beaucoup de sport, s'entraînait tous les jours, tout en m'invitant à en faire avec lui (un peu inquiet de me voir les doigts de pied en éventail), faisait des tests pour savoir si tout allait rentrer dans nos backpack, se renseignait sur à peu près tout! Tu l’as compris, Robin était celui qui essayait de motiver notre duo pour ne pas qu’on échoue une fois sur place.

    Via Alpina : Traverser la Suisse à pied : DessinChloe

    Pour ma part, je n’étais absolument pas inquiète pour cette aventure. Robin avait beau me répéter que ça allait être dur, ça avait pas l’air de me bousculer. J’étais persuadée que ça allait bien se passer, je savais que ça allait être dur au fond de moi, c’est sûr, mais je comptais sur mon mental pour y arriver! Je voulais être fière de moi et pour ça je serais allée jusqu’au bout!

  • Nous nous sommes tout de même préparés physiquement à plusieurs reprises : 2 jours au Mont Ventoux avec une première nuit en bivouac pour tester notre équipement et voir ce qu’il pouvait nous manquer. Des randonnées aux Dentelles de Montmirail, Sentier Blanc Martel… Puis quelques jours avant le grand départ, nous sommes allés 4 jours dans le Mercantour, en bivouac, pour tester une dernière fois notre équipement et surtout pour s'entraîner physiquement (mes chaussures me faisaient un mal de chien mais ça avait toujours pas l’air de m’inquiéter tant que ça, au fond je savais que physiquement ça allait être compliqué mais je comptais sur mon mental pour aller jusqu’au bout de l’aventure).

LA MÉTÉO

fleche
  • Quand partir? Sans hésiter l’été! Nous l’avons fait du 10 août au 5 septembre 2020 et les derniers jours nous avions déjà des cols enneigés! Il est recommandé sur le site officiel de la Via Alpina de la faire entre mai et octobre mais je te recommande, pour une météo optimale de la faire en juillet (pour ne vraiment pas être embêté(e) par la neige et il y aura moins de pluie et d’orage). En revanche, prépare toi à subir la pluie… Sur 20 jours-1 mois il est sûr à 100% que tu auras plus d’une fois des grosses journées de pluie! C’est le challenge (et c’est aussi grâce à la pluie que le paysage est aussi grandiose et vert)!

LES ÉTAPES OFFICIELLES

fleche
  • Officiellement la Via Alpina est composée des 20 étapes ci-dessous.
ÉtapeKmDénivelé
1. Vaduz - Sargans27km+540m | -1650m
2. Sargans - Weisstannen13km+800m | -280m
3. Weisstannen - Elm23km+1400m | -1450m
4. Elm - Linthal24km+1650m | -2000m
5. Linthal - Urner Boden16km+110m | -400m
6. Urner Boden - Altdorf27km+950m | -1850m
7. Altdorf - Engelberg30km+2100m | -1500m
8. Engelberg - Engstlenalp12km+1300m | -440m
9. Engstlenalp - Meiringen21km+740m | -1985m
10. Meiringen - Grindelwald23km+1500m | -1100m
11. Grindelwald - Lauterbrunnen19km+1150m | -1400m
12. Lauterbrunnen - Griesalp22km+2000m | -1400m
13. Griesalp - Kandersteg17km+1450m | -1700m
14. Kandersteg - Adelboden17km+1400m | -1250m
15. Adelboden - Lenk14km+720m | -1000m
16. Lenk - Gstaad22km+1150m | 1150m
17. Gstaad - L'Etivaz17km+1300m | -1200m
18. L'Etivaz - Rossinière14km+340m | -580m
19. Rossinière - Rocher de Naye19km+1900m | -820m
20. Rocher de Naye - Montreux13km+120m | -1700m

NOS ÉTAPES

fleche
  • Nous l’avons fait en 27 étapes car certaines étaient beaucouuuuup trop dures pour notre niveau (le but étant de profiter et passer du bon temps et pas de faire des entrainements digne de l’armée). Nous avons donc décidé de couper chaque étapes pour ne faire “que” 13-15 km par jour environ.
ÉtapeKmDénivelé
1. Sargans - Alp Walabütz13km+800m | -280m
2. Alp Walabütz - Elm14km+850m | -1260m
3. Elm - Skihütte Erbs10km+742m
4. Skihütte Erbs - Linthal14km+600m | -1600m
5. Linthal - Braunwald4km+600m
6. Braunwald - Urner Boden15km+1100m | -400m
7. Urner Boden - Urigen17km+600m | -700m
8. Urigen - Attinghausen12km-800m
9. Attinghausen - Brüsti5km+1000m
10. Brüsti - Stafeli13km+760m | -1040m
11. Alpenrösli - Trübsee12km+780m | -250m
12. Trübsee - Tannalp7km+630m | -355m
13. Tannalp - Reuti15km+450m | -1200m
14. Reuti - Hotel Rosenlaui12km+730m | -500m
15. Hotel Rosenlaui - Grindelwald16km+630m | -1000m
16. Grund - Wengen15km+1100m | -760m
17. Wengen - Rotstockhütte11km+1250m | -500m
18. Rotstockhütte - Oberi Bundalp13km+1000m | -1200m
19. Oberi Bundalp - Kandersteg12km+1000m | -1700m
20. Kandersteg - Usser Uschene4km+400m
21. Usser Uschene - Adelboden12km+800m | -1000m
22. Adelboden - Lenk14km+700m | -1000m
23. Lenk - Gstaad22km+1150m | -1150m
24. Gstaad - L’Etivaz17km+1300m | -1200m
25. L’Etivaz - Chateau d’Oex9km-200m
26. Chateau d’Oex - Vuichoude d’en Bas17km+900m | -400m
27. Vuichoude d’en Bas - Montreux20km+900m | -1600m
Via Alpina : Traverser la Suisse à pied : dénivelé
Dénivelé de la Via Alpina
NOTRE MATÉRIEL
fleche
VÊTEMENTS
T-shirt synthétique x2
Sous-pull x1
Polaire X1
Doudoune légère x1
Cape de pluie x1
Tour de cou x1
Paire de gant x1
Sous-vêtement x3
Short x1
Pantalon short x1
Legging x1
Paire de chaussure de randonnée x1
Paire de tongue x1
Paire de chaussette anti-frottement x2
Paire de chaussette en coton pour dormir x1
Casquette x1
ACCESSOIRES
Des bâtons de randonnée
Une gourde Filtrante x1
Plusieurs gourdes x3
Boussole
Un sac à Dos 50 Litres pour Chloé, 90 Litres pour Robin
Une frontale (changer les piles avant de partir) x2
Un sac poubelle
Une paire de lunette
Un jeu de carte
Des sacs de compression (pour ranger ses affaires : protège de la pluie, prend moins de place)
Un sifflet
Une carte imprimée de la Via Alpina
Des pinces à linge (pour faire sécher les affaires sur son sac)
Un fil pour étendre ses affaires mouillées
Une douche solaire (20L)
POUR CUISINER
Mini Réchaud x1
Alcool à brûler x1
Popote et couverts
Éponge en inox
Couteau x1
Allumettes
POUR DORMIR
Tente (la plus légère possible, la nôtre pesait moins de deux kilos)
Sac de Couchage avec une température limite inférieure ou égale à -5 degrés
Matelas isolant et auto gonflable
Oreiller gonflable
Couverture de survie
TROUSSE À PHARMACIE
Une crème Nok anti frottement à s’appliquer tous les soirs sur les pieds (et 10 jours avant de partir pour les préparer)
De l’huile Weleda récupération sportive : se masser tous les soirs après l’effort (jambes, épaules et dos). Ca marche VRAIMENT! Robin a oublié d’en mettre un soir, le lendemain, il était cassé en deux, il avait mal partout!
De la crème Voltarene, du doliprane, des pansements pour les ampoules, du désinfectant, du baume du tigre, du gel antibactérien, de la biafine.
Un tire venin
De l’huile essentielle de Tea Tree
Une tire tique
Des boules quiès
TROUSSE DE TOILETTE
Un savon dur de marseille ou d’alep qui fait la lessive, la vaisselle, la toilette
Une brosse à dent
Un peigne
Une serviette microfibre
Un rasoir
Du PQ
Une crème solaire
Un coupe ongle
Un stick à lèvre
Un peigne, des élastiques
ÉLECTRONIQUES
Un drone
Un panneau solaire x1
Une batterie externe x2
Une gopro
Les chargeurs
Un sac isolant pour protéger les appareils électroniques en cas de pluie
Une carte SD
PAPIERS
La carte d'identité
Du liquide (très pratique pour les alpages qui ne prennent pas la carte)
Une carte de Crédit
Un permis de conduire
Une carte d’assurance européenne maladie
POUR LES FILLES
Des accessoires pour les règles (serviettes réutilisables)

ORGANISER SON SAC

Via Alpina : Traverser la Suisse à pied : Organiser son sac
Organiser son sac
fleche
  • En vert : Ici, tu dois mettre les choses les plus volumineuses (pas les plus lourdes) et celles que tu utiliseras le moins dans la journée (nous on mettait par exemple les sacs de couchage, les matelas autogonflant).
  • En rouge : Dans cette zone, collé à ton dos, tu dois mettre le plus lourd (bien équilibré), nous on mettait la nourriture, la tente et le drône.
  • En jaune : A cet endroit, tu dois mettre les choses que tu utilises le plus dans la journée (PQ) ou bien des choses que tu dois rapidement sortir (les capes de pluie).
  • En bleu : Enfin, dans cette zone, tu dois mettre le reste de tes affaires (léger à moyen lourd), je pense notamment aux vêtements, au réchaud...
  • Sur les poches sur le côté de ton sac, tu peux mettre les choses que tu utilises fréquemment : crème solaire, gourdes...
BUDGET
fleche
  • Nous avions très peur de ce point avant de partir, car nous lisions beaucoup de blogs pour s’informer au maximum, et on lisait des personnes qui disaient dépenser 1000 euros par personne pour 20 jours! Ca nous a beaucoup inquiété car nous n’avions pas 1000 euros à mettre pour un mois de marche! Mais pas de panique, la Suisse a beau être un pays TRÈS cher si tu ne comptes et ne souhaites pas dépenser beaucoup d’argent tu trouveras la motivation et la détermination pour économiser au maximum tout en te faisant plaisir de temps en temps ! Car au final, j’aurais dépensé 400 euros pour 27 jours et Robin 800 euros (car c’est un garçon trèèèèès gourmand qui aime beaucoup manger haha et aussi car c’était mon anniversaire)!
  • Voici la répartition de notre budget (pour tout les deux):
  • Alors certes on ne dormait pas en camping, en auberge ou en hôtel tous les soirs mais crois moi, quand nous y allions on en profitait 10 fois plus tant c’était un luxe pour nous! Dormir 19 nuits en bivouac nous a permis d'énormément économiser lors de notre Via Alpina. Nous nous sommes néanmoins fait plaisir lors des courses! Nous avons uniquement fait 3 restaurants durant ce mois, crois moi on les a énooooormément savouré! Comme quoi tout est possible, ça nous paraissait impossible de dépenser “aussi peu” dans ce pays pour un mois de trip! Question de volonté!

OÙ DORMIR

fleche
  • Voici, jour après jours, étape après étape tous les lieux où nous avons dormi. Tu retrouveras beaucoup de bivouac et quelques auberges, campings et hôtels!
ÉtapeLogementDescription
1. Sargans - Alp WalabützBivouac5/10 minutes derrière l’alpage, proche du chemin/route
2. Alp Walabütz - ElmBivouacBivouac au “camping” aménagé à l’entrée de la ville (très très sympa, il y a même des toilettes, un lavabo, une table et un espace pour faire des barbecues)
3. Elm - Skihütte ErbsGarageOn a dormi dans le garage de l’hôtel car il y avait des énormes orages. Sinon tu peux payer 15 CHF pour poser ta tente dans leur jardin.
4. Skihütte Erbs - LinthalBivouacBivouac derrière le muret, juste derrière le supermarché Volg (on a demandé l’autorisation aux maison à côté).
5. Linthal - BraunwaldAubergeOn a dormi dans l’auberge de jeunesse Adrenalin Backpackers Hostel car il y avait trop de pluie.
6. Braunwald - Urner BodenBivouacOn a bivouaqué 15 minutes après la ville, sur la route de la Via Alpina (là où on ne voit plus de panneaux avec écrit camping interdit)
7. Urner Boden - UrigenBivouacOn a galéré à trouver un endroit où bivouaquer ici, on a du demander à des maisons pour planter la tente dans leur champs/jardin.
8. Urigen - AttinghausenBivouacOn a planté la tente sur un freecamp de voiture à l’entrée de la ville (proche de la rivière et de l’autoroute).
9. Attinghausen - BrüstiBivouacOn a bivouaqué à 15 minutes de Brusti, en continuant notre chemin sur le sentier de la Via Alpina. Il y a un spot aménagé avec des tables, un barbecue, de l’eau et un toilette pour les campeurs. Tu donnes la somme que tu souhaites dans une petite boite à la fin de ton séjour.
10. Brüsti - StafeliBivouacOn a demandé au restaurant Berggasthaus Stafeli de bivouaquer à côté de leur restaurant, en contre partie on a dîné là bas le soir (EXCELLENT, tu ne peux pas faire l’impasse de ce restaurant crois moi, leur rosti et leur spatzle sont excellentes).
11. Alpenrösli - TrübseeBivouacOn a bivouaqué au lac. Quand tu arrives devant le lac, nous sommes partis vers la droite, on a marché 3 minutes et on s’est caché vers la droite pour planter la tente, ni vue ni connue! Il n’y a aucun panneau indiquant que le camping sauvage est interdit!
12. Trübsee - TannalpBivouacOn a bivouaqué devant le lac. Il n’y a aucun panneau indiquant que le camping sauvage est interdit!
13. Tannalp - ReutiAubergeOn a dormi à l’auberge de jeunesse C’est la vie, car il a plu toute la journée (pas très cher et vraiment très sympa).
14. Reuti - Hotel RosenlauiCabaneOn a dormi dans la petite cabane touristique juste avant l’hôtel Rosenlaui (on ne pense pas que ce soit très très légale, alors on est parti à 6h30 du matin).
15. Hotel Rosenlaui - GrindelwaldCampingOn a dormi dans le camping Gletscherdorf (vraiment pas ouf, on est tous entassé, ça vaut pas le prix) car trop difficile de trouver un spot pour bivouaquer dans cette grande ville.
16. Grund - WengenHôtelOn a été invité par l’hôtel Alpenruhe pour y passer la nuit. En contrepartie, nous devions leur faire de la pub en éparpillant des boîtes d’allumettes avec leur nom et adresse à tous les endroits conçu pour faire des barbecues (tu vas en croiser des centaines pendant la Via Alpina), c’est hyper sympa.
17. Wengen - RotstockhütteBivouacOn a bivouaqué juste avant d’arriver au refuge.
18. Rotstockhütte - Oberi BundalpBivouacOn a demandé au restaurant/alpage si on pouvait dormir dans les parages (pour ne pas déranger les vaches) et ils nous indiqué un endroit : une fois que tu passes devant le restaurant tu continues sur la route et dès que tu croises la rivière, nous avons bivouaqué sur la droite, en nous cachant derrière le petit rocher.
19. Oberi Bundalp - KanderstegCampingOn a dormi dans le camping Rendez Vous, car il plu toute l’après midi et on n’avait pas du tout la foi de chercher un spot où bivouaquer. Mais si tu ne veux pas payer : en descendant depuis le lac Oeschinensee, tu finiras par croiser une petite rivière sur ta gauche, si tu la traverses il y a plusieurs endroits où bivouaquer avec des spots de barbecue.
20. Kandersteg - Usser UscheneBivouacSi tu peux éviter cet endroit je te le recommande VRAIMENT. Fonce directement à Adelboden. Nous avons cherché un endroit pour dormir sous la pluie et la brume pendant 2h (car il y a des pâturages pour les vaches partout). Nous avons finalement réussi par trouver mais ce n'était pas une mince affaire… Alors si tu peux éviter cette étape et aller directement à Adelboden c’est une meilleure idée!
21. Usser Uschene - AdelbodenHôtelNous avons eu de la pluie absolument toute la journée (même de la neige, cf plus bas de l’article), alors nous sommes allés à l’hôtel Revier Mountain Lodge pour nous reposer et reprendre nos esprits. Merci encore à eux de nous avoir gentiment invités!
22. Adelboden - LenkCampingNous sommes allés au camping Seegarten car il n’était vraiment pas cher!
23. Lenk - GstaadCampingNous sommes une nouvelle fois allés au camping (Bellerive) car il n’était pas cher du tout (mais proche des rails du train donc du bruit jusqu'à 22h).
24. Gstaad - L’EtivazBivouacUne fois que tu passes devant la fromagerie très célèbre, tu suis le sentier de la Via Alpina, tu descends et là tu vas atterrir dans la forêt avec de grandes étendues d’herbes, parfait pour poser ta tente!
25. L’Etivaz - Chateau d’OexHôtelNous avons été invité par l’hôtel Roc et Neige pour y passer la nuit, merci à eux!
26. Chateau d’Oex - Vuichoude d’en BasBivouacDernier bivouac de la Via Alpina, nous avons bivouaqué au bord de la route juste avant l’alpage.
27. Vuichoude d’en Bas - MontreuxC’est fini !

RAMASSER LES DÉCHETS

fleche
  • Comme je te l’ai expliqué précédemment, nous avions décidé avant de partir de ramasser tous les déchets que nous croiserons. Nous étions persuadés de croiser que très peu de déchet, la Suisse étant un pays très propre. Erreur de notre part. Tous les jours nous avons ramassé : des mégots, des paquets de cigarette, des paquets de gâteaux et de bonbons, des PQ… Nous avons même ramassé au milieu de la montagne : une louche, une crème, un stick à lèvre, un ciseau, un cigare, des cartouches de fusil, un gobelet… Nous étions vraiment étonnés et attristés quand on réalisait que chaque jour la poubelle était pleine de déchet… Une bien triste leçon de vie… Tout ça pour dire, qu’il faut être vigilant, faire attention à ses propres déchets, ne rien laisser dans la nature, toujours vérifier de ne rien laisser derrière soi après une pause, un pique nique ou un bivouac… Ca peut arriver à tout le monde d’accidentellement faire tomber un mouchoir ou un emballage de gâteau de sa poche, mais il faut juste apprendre à être + vigilant pour que ça ne reproduise plus aussi fréquemment. Ca n’a rien à faire dans la nature au milieu des animaux. Pour le PQ c’est pareil, il ne faut pas le laisser au milieu de la nature sous prétexte que c’est “bio dégradable” non. Ca n’a encore une fois rien à faire au milieu des animaux, alors petit tips qui paye pas de mine : met le dans un petit sac et jette le un peu plus loin dans une poubelle. Si chacun laissait ses PQ, ce serait un désastre écologique. Alors pensons à la faune et à la flore qui nous entoure. Chaque petit geste compte.

NOS COUPS DE COEUR

fleche
  • La nature, les paysages à couper le souffle : Surenenpass, Oeschinensee, Engstlensee...
  • Être seul, ne croiser que très peu de monde.
  • Être minimaliste, vivre avec très peu de chose.
  • La liberté, l’indépendance, pouvoir aller où on veut, quand on veut, y’a rien de mieux honnêtement.
  • Le fromage, il est absolument EXQUIS (surtout ceux d'alpages).
  • Croiser des vaches tous les jours, mais aussi des marmottes, des moutons, des chamois, des renards, des biches (pouvoir admirer quotidiennement cette faune très riche qui nous entoure).
  • Dépasser ses limites pour aller jusqu’au bout de ses objectifs.

NOS DIFFICULTÉS

fleche
  • Toujours s’écouter, accepter les imprévus : notre désillusion à Adelboden. Nous avons dû abandonner un jour, et prendre le bus. Ce fût notre plus grande désillusion de la Via Alpina. En effet, nous marchions depuis déjà 3h pour rejoindre notre 10ème col… Quand tout à coup l’orage a grondé! Nous avons décidé de ne pas prendre plus de risque et de redescendre jusqu'à Kandersteg. Un peu plus bas, en levant la tête nous avons vu notre col complètement enneigé! On n’a finalement pas regretté de descendre pour prendre le bus! Mais nous étions tellement déçus d’abandonner à 300 mètres du col, après 3h d’effort et de montée sous la pluie… Mais il ne faut pas aller à l’encontre de la nature : s’il y a de l’orage en montagne, il vaut mieux rebrousser chemin et ne prendre aucun risque. C’est, certes, frustrant, mais ça ne vaut pas le coup de se mettre en danger!
  • La pluie très fréquente… Nous avons dû subir la pluie plus d’un tiers de la Via Alpina ce n’était vraiment pas évident à gérer tous les jours, ça nous minait vraiment le moral.
  • Le manque de confort : dormir toutes les nuits dans la tente, sous la pluie, ne pas prendre de douche… À certains moments ça nous manquait vraiment.
  • Avoir, tous les jours sans exception, mal au dos et aux épaules à cause de nos trèèèèès lourds backpacks! Heureusement que les massages existent!

CONCLUSION

fleche
  • Ça y est, après 28 jours de marche, 363 km parcourus, 23 900 mètres gravis, des centaines de déchets ramassés, 19 nuits en bivouac, 5 douches, on a fini la Via Alpina. On a traversé un pays à pied, la Suisse. Jamais je ne me serais imaginée accomplir un tel exploit de ma vie, n’étant ABSOLUMENT pas sportive. Je suis fière de dire, que j’ai pris sur moi, chaque jour, et on a ensemble main dans la main atterri à Montreux, notre étape finale. Ça n’a pas été tous les jours facile, j’ai pleuré au moins 20 fois de nerf, de fatigue et d’épuisement, mais j’ai toujours ravalé mes larmes pour y arriver et pour rendre fière Robin. Crois moi, si c’était à refaire je le referais, même si ce n’est pas tous les jours faciles à cause de la pluie, de la fatigue, du manque de confort, quelle fierté à la fin de te dire “j’ai réussi, je l’ai fait”. Je ne peux que te recommander de toi aussi franchir le pas, et faire cette Via Alpina! La randonnée c’est réellement un sport, autant mental que physique, et ici, dans notre cas, ça l’a juste confirmé! C’est notre mental qui nous a mené au bout!
Via Alpina : Traverser la Suisse à pied : Pique-nique magique
Pique-nique magique

PETITS TIPS
Via Alpina : Traverser la Suisse à pied : tips
  • Tu peux retrouver l’itinéraire de la Via Alpina Suisse sur l’application Schweiz Mobile .
  • Tu n’as pas à t'inquiéter pour le balisage lors du trek! C’était notre crainte : se perdre! Mais ne t’en fait pas le circuit est extrêmement bien balisé! Il te suffit de suivre le panneau numéro 1.
  • Avant de partir, je te recommande de commander le calepin de la Via Alpina avec les tampons à faire à chaque étape. Il est totalement gratuit! Tous les jours, tu passeras par une ville ou un col et tu pourras tamponner ton carnet pour prouver que tu y es passé(e) et que tu l’as fait! C’est super motivant, ça te donne envie d’aller encore plus loin pour tous les avoir! Ca a un côté super satisfaisant! On dirait presque une chasse au trésor car tu dois trouver la “Stamp Station” pour le faire tamponner (tu les trouveras juste ici). De plus dans ce petit carnet tu retrouves toutes les informations essentielles : Les étapes, les cols, les km, les dénivelés… Vraiment super pratique! Une fois que tu as tout tes tampons, Via Alpina in the pocket, tu peux te commander le certificat/diplôme pour te féliciter d’avoir fait la Via Alpina et parcouru les 390 km.
  • Tu es un(e) grand(e) aventurier(e) et tu souhaites faire la Via Alpina entièrement : Commencer par la Slovénie en passant par l’Italie, l’Autriche, la Suisse et la France? C’est par ici que ça se passe.

Si tu as des questions n’hésite pas à commenter cet article ou bien m’envoyer un petit message, je t’y répondrai avec grand plaisir! Si tu souhaites en savoir plus sur une autre micro-aventure que nous avons effectué en 2018, c'est par ici que ça se passe! N'hésite pas à faire y tour! A bientôt sur les routes Suissesses !

Cet article a 4 commentaires

  1. Avatar

    Bravo et merci pour votre partage – conseils !
    Votre aventure inscrite dans un projet donne envie et me donne de la force pour me lancer aussi.
    Humilité, simplicité et des bonheurs simples
    Félicitations

    1. UnJourEnBaroude

      Merci pour votre message, le plus dur est de se lancer, une fois au milieu de la nature, il ne reste plus qu’à profiter.

  2. Avatar

    Quel article merveilleusement fait et pleins de détails 😍 Je suis sûre qu’il nous aidera pour nos prochaines vacances 🙌🏼

    1. UnJourEnBaroude

      Merci beaucoup pour ce commentaire 🙂 Nous espérons que cet article vous aidera à passer de superbes vacances !

Laisser un commentaire